Mowi adopte un système innovant de contrôle de la qualité du saumon fumé

Une nouvelle méthode de haute technologie pour scanner les filets de saumon à la recherche de défauts à une vitesse industrielle est maintenant utilisée par Mowi UK.

Appelé Maritech Eye, le système a été développé par Mowi, Maritech, et Nofima. À l’aide d’algorithmes avancés et d’une caméra hyperspectrale, il détecte et documente les imperfections dans les filets et l’emplacement de la taille de ces problèmes de qualité. Cette méthode d’évaluation de la qualité est unique en son genre dans le monde et des données en direct sont fournies aux opérateurs et à la direction.

Après la fin du projet d’innovation, Mowi Consumer Products UK et Maritech ont coopéré étroitement pendant une courte période pilote pour établir les critères de qualité des filets de saumon fumé et procéder aux ajustements nécessaires pour intégrer Maritech Eye dans l’environnement de production.

« Pour notre activité ici au Royaume-Uni et en particulier pour la marque Mowi, cela nous donne la possibilité de présélectionner les filets sur la base d’un cahier des charges afin de réduire l’intervention manuelle consistant à éliminer les défauts une fois les filets tranchés. De plus, le fait de trier par qualité et de fournir des informations objectives nous donne la possibilité d’allouer le matériel en conséquence et nous permet d’utiliser nos ressources de manière plus efficace et efficiente », a déclaré Gary Paterson, responsable des opérations chez Mowi CP UK.

« Mowi est l’une des entreprises les plus innovantes de l’industrie mondiale des fruits de mer, et nous sommes fiers qu’elle ait choisi Maritech Eye », déclare Per Alfred Holte, vice-président des solutions techniques chez Maritech.

« Mowi Consumer Products UK est l’un des trois projets internationaux Maritech Eye™ pour le sébaste cet automne, et nous sommes impressionnés par la façon dont l’équipe de Mowi a géré le développement et la mise en œuvre dans une période où il a encore été difficile de se déplacer en raison du Covid 19. Notre équipe ne s’est rendue qu’une seule fois sur le site en Écosse cette année depuis l’installation physique initiale de l’équipement. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.